Logo Francas Couleur

Fédération nationale laïque de structures et d’activités éducatives, sociales et culturelles.

Occitanie

Contactez-nous

Nous écrire

Les Francas d’Occitanie siège

26 rue Claude Perrault, 31500 TOULOUSE

05 62 71 67 20

05 62 71 67 21

Les Francas d’Occitanie antenne

Le capitole
6 rue des Bougainvilliers, 34070 MONTPELLIER

04 67 06 82 85

04 67 58 12 46

Les Francas d'Occitanie
Fil Ariane
  /  Associations départementales   /  Les mots des équipes de l’Union Régionale sur le déconfinement et le monde de demain

Francas d'Occitanie

Les mots des équipes de l’Union Régionale sur le déconfinement et le monde de demain

 

A chaud, l’après-confinement ce n’est pas concret, juste des idées comme ça mais rien de précis, il faut encore attendre…..

Mais quand ce sera le cas, j’espère qu’il sera total et qu’on pourra reprendre une vie sociale qui nous manque à tous, ce sera la délivrance et le retour à une vraie liberté de mouvements…..enfin j’espère.

L’après-confinement m’amène à recentrer mon attention sur les personnes de mon entourage qui sont seules pour diverses raisons.

 


 

Mon assignation à domicile m’a permis de prêter attention à la requête très simple que formulait Hannah Arendt il y a soixante ans déjà : “Rien de plus que penser ce que nous faisons”.

J’ai donc considéré le confinement comme une opportunité à hiérarchiser l’ordre de mes priorités, en vue de tracer l’esquisse d’un meilleur équilibre entre vie sociale, familiale et professionnelle.

Entre travail et journée de grève ou de mobilisation pour la défense des services publics (hospitalier, d’éducation, de service…) je ne laisserai plus le soin aux autres de le faire à ma place même quand la dite journée tomberait avec une urgence professionnelle à traiter… Dans le cas contraire, rien n’aura changé, et l’hypothèse du retour, dans une vision réformiste des choses, vers l’Etat social, ne sera que pure chimère et marquera au contraire un retour à la normale exprimé par les nombreux esclavagistes modernes de l’économie et de la finance…

Entre le mal vivre (ou de vivre) , les angoisses  existentielles et un monde de sens, de beauté, de justice sociale, c’est faire le choix conscient de délaisser le Spleen pour ne tendre que vers l’Ideal cher à Charles Baudelaire…

L’APRÈS CONFINEMENT c’est, ça me fait penser, ça m’amène à… C’est le retour vers de précieux arômes de liberté… sans en avoir le goût.

Albert Camus disait “La liberté, c’est la seule formule de la démocratie qui vaille le sacrifice.”

Dans le contexte, ça fait réfléchir…

 


 

L’après confinement ça me fait penser, ça m’amène à me dire que nous avons l’opportunité de faire évoluer tout un tas de pratiques car nous avons en effet expérimenté et penser à de nouvelles méthodes de travail, nous nous sommes autonomisés là où nous avions avant peur de nous individualiser. La 1ère étape pour moi sera de faire une évaluation et une analyse de toutes nos nouvelles idées et pratiques avec les équipes afin de choisir ensemble nos évolutions. Il va y avoir un partage d’expérience à faire entre ceux qui ont télétravaillé et ceux qui n’en n’ont pas eu l’occasion.

 


 

Je suis aujourd’hui certain qu’il est possible de travailler à distance et de participer à des temps collectifs de travail sans obligatoirement se déplacer mais en adaptant nos pratiques, nos préparations et menées de réunions.

Des réunions à distance m’ont amené autant que des réunions en présentiel et je suis moins fatigué et donc plus attentif et productif.

Après le confinement je vérifierai plus fortement l’intérêt d’un déplacement et surtout je ne me priverai pas d’un temps collectif de travail à cause d’un temps de trajet trop long et disproportionné

Nous devrons articuler à distance et en présentiel pour nous voir car c’est important de se rencontrer physiquement mais ne pas s’épuiser à démultiplier des réunions en présentiels quand l’autre forme est compatible…