Occitanie

Contactez-nous

Nous écrire

Logo Francas Couleur

Fédération nationale laïque de structures et d’activités éducatives, sociales et culturelles.

Les Francas d’Occitanie antenne

Le capitole
6 rue des Bougainvilliers, 34070 MONTPELLIER

04 67 06 82 85

04 67 58 12 46

Les Francas d'Occitanie
Fil Ariane
  /  Actions   /  Les Francas de l’Ariège servent la cause des jeunes depuis 1951

Francas d'Occitanie

Les Francas de l’Ariège servent la cause des jeunes depuis 1951

Actualités

Articles

Ariège

 

Bien assis sur les valeurs qui leur sont chères, les membres du conseil d’administration ariégeois des Francas se sont retrouvés dans la bonne humeur lors de l’assemblée générale. En mode détendue, déconfinée et débridée autour de Jean-Antoine Tubiana, président départemental, ceux qui consacrent une grande partie de leur temps à l’éducation populaire pour tous faisaient ainsi honneur à Arize Loisirs Jeunesse, une autre association locale qui se met en quatre pour la jeunesse.

À presque 70 ans, la fédération départementale, même sans les attributions d’il y a une vingtaine d’années reste une référence dans le monde éducatif. En guise d’introduction, le président a évidemment fait allusion à la Covid-19 : “Avec la crise sanitaire, devenue crise sociale, économique et politique mondiale, a été, à bien des égards un révélateur des orientations politiques et de ses effets sur la société. Doit-on gouverner un Etat uniquement sur ordonnances ? Ou circulaires… il n’y a rien à voir ?, s’est interrogé le président. Pour qu’il y ait une bonne résistance à l’air du temps, il faut dégager un horizon qui éclaire les combats quotidiens et redonne corps aux espérances. Redonner l’espoir, c’est aussi faire vivre l’idée de la transformation sociale.”

En vacances, on apprend

La fédération est là pour ça et a d’ailleurs fait le tour des animations en 2019 rappelant aussi que les Francas sont un acteur majeur et historique dans la formation. De Festi’Dolmens avec ALJ en septembre dernier au Mas d’Azil qui a rencontré un beau succès toutes catégories de publics confondues, Festi’Jeux dans le Couserans. Sans oublier d’autres animations et thématiques, comme : Droits de l’enfant, Graine de philo, le CyberR@llye, la journée internationale des droits de l’enfant, expression et dialogues d’enfants et de jeunes.

Bien sûr un temps a été accordé à Jean-Louis Castex, trésorier de l’association pour faire état des chiffres de l’association. C’est en dernier lieu que le débat a ravivé les passions, en particulier sur le service national universel, la mise en œuvre du dispositif 2S-2C et les vacances apprenantes. “Il y a bien longtemps dans les colonies de vacances d’antan, que les enfants apprennent en vacances”, a réagi l’association.

Article La Dépêche du 01/07/2020.